Cuisine et le four

Achevée au début de la construction du monastère et au cours du XVe siècle, utilisée comme cuisine, réfectoire et four, lorsque les moines étaient peu nombreux.

Achevée au début de la construction du monastère et au cours du XVe siècle, utilisée comme cuisine, réfectoire et four, lorsque les moines étaient peu nombreux. Par la suite, le réfectoire a été transféré dans une autre salle car, dès le XVIe siècle, le nombre de moines a considérablement augmenté, cette salle ayant été réservée à la cuisine et au four, où était préparé le pain chaque semaine.

Les moines se nourrissaient de manière très frugale, des fruits et légumes de leur jardin, des œufs de leur ferme, du lait des chèvres, des brebis et des vaches de leur étable et, parfois, ils s’autorisaient à manger un peu de poulet, de leur élevage, excepté lors du carême. Pendant les repas, il était interdit de communiquer, les moines devaient écouter leur frère qui lisait des livres pieux variés.

Il s’agit d’une unique nef quadrangulaire, supportée par quatre arcs croisés, avec de petites voûtes d’arêtes. Nous pouvons distinguer la cuisine à proprement parler, avec un échantillon de carreaux de faïence datant du XVe siècle et le four mauresque.